25e anniversaire de Sensibio H2O

Vos choix méritent le respect, votre peau aussi!

Pour le 25e anniversaire de Sensibio H2O, nous voulons rendre hommage aux femmes qui nous inspirent au quotidien.

Chez Bioderma, nous célébrons toutes les femmes quels que soient leur âge, leur origine, leurs croyances ou leur histoire.  Nous sommes fiers de vous soutenir et de respecter vos choix, aujourd’hui et tous les jours.

Sans plus attendre, laissez-nous vous présenter 3 portraits de femmes inspirantes qui ont un allié commun pour prendre soin de leur peau: Sensibio H2O.

Charlotte

Messagère à vélo

Charlotte, une jeune londonienne, a fait un choix radical: elle ne se déplacera qu’en vélo, à prendre ou à laisser ! Elle travaille comme messagère à vélo et, pour elle, défier les intempéries et la circulation urbaine n’est qu’une partie de sa vie quotidienne. Rien ne peut l’arrêter !

Son vélo est la chose la plus importante dans la vie de Charlotte. Elle a choisi son travail à cause de cela, car il lui donne ce «regain» d’énergie, un sentiment de liberté. Une fois montée sur la selle, rien n’existe en dehors d’elle et de son vélo – et des kilomètres de routes éphémères et sinueuses qui traversent la ville de Londres.

Charlotte est consciencieuse et respectueuse de son travail. Elle insiste pour dire que, quel que soit votre sexe, votre apparence ou votre pays d’origine, « si vous faites du bon travail, le reste n’a pas d’importance, et j’aime ça ». Elle remarque cependant que les femmes messagères à vélo en ville se font très rares.

Car c’est loin d’être un métier facile. Jour après jour, Charlotte est confrontée à des conditions météorologiques intenses (so british!), à une circulation dangereuse et à l’hostilité constante des piétons et des conducteurs automobiles. Avec un sourire amer, elle nous a raconté, par exemple, qu’il ne se passait pas une seule journée sans qu’elle ne subisse des remarques sur son corps. Les remarques désagréables des passants ou des automobilistes ajoutent une charge émotionnelle encore plus lourde à son travail, ce dernier étant déjà assez exigeant, physiquement. «En une journée, beaucoup de choses peuvent mal tourner». Et cela exclut les dangers de la route elle-même.

Cet aspect de son travail est en effet ce qui inquiète sa famille et ses amis proches. Mais elle essaie de se détendre et se moque même de la situation: «Aujourd’hui, j’ai failli être écrasée par deux camions… juste les trucs habituels!» Pourtant, ses parents trouvent rarement ça drôle du tout. Et bien que ses propres parents ne comprennent pas ce qui la motive dans ce choix de carrière, elle se sent considérée et respectée par eux, et sait qu’au final, ils sont heureux de la voir faire ce qui la passionne vraiment. «Tout le monde fait des choix qui affectent leur vie», nous a expliqué Charlotte.

Une chose est sûre: rien ne peut décourager la jeune coursière à vélo, personne ne peut la dévier de sa route! Son sens du devoir, son engagement dans son travail sont inébranlables. Face à l’adversité, sous une pluie battante ou sous un soleil brûlant, une jeune femme zigzague sur son vélo au milieu des voitures et des bus rouges…

 

Et sa peau?

Après une longue journée bien remplie, une douche est tout ce dont Charlotte a envie ! De fines particules de pollution s’accumulent sur son visage et, associées à la transpiration, celles-ci peuvent endommager sa peau. Sensibio H2O élimine 98% des particules fines. Notre eau micellaire nettoie la peau et la protège des agressions extérieures, jour après jour.

 

 

 TINA

Joueuse de violoncelle, créatrice de mode et artiste tatoueuse

 

À Genève, nous avons rencontré Tina, 28 ans, une artiste aux multiples facettes. Avec une passion pour le dessin et le design, pour le tatouage et pour le violoncelle, Tina a choisi de vivre sa vie au jour le jour, suivant ses nombreuses passions.

La jeune femme nous a ouvert les portes de son atelier. Ici, elle donne libre cours à sa créativité, comme le montrent clairement ses dessins exposés au mur. Ici, elle se consacre également à l’art du tatouage. La jeune artiste sino-suisse nous ouvre son cœur au fil de l’entretien et passe joyeusement de la conception au tatouage, du tatouage au violoncelle, du violoncelle à la gravure, etc.

Enfant déjà, elle dessinait tous les jours, en fonction de tout événement significatif qui aurait pu se produire pendant la journée. Encouragée par sa mère qu’elle surnomme sa « maman-tigre », elle a décidé de développer pleinement ses diverses compétences, et a commencé à dessiner, jouer de la musique, etc.

À l’âge de 16 ans, elle nous explique s’être « rebellée » et avoir complètement arrêté de dessiner et de jouer de la musique. Quatre ans plus tard, elle s’est rendu compte qu’elle avait renoncé à des compétences inestimables et a dès lors décidé de se lier d’amitié avec son arc et son crayon.

 

Il y a trois ans, elle revenait d’un voyage à Bali et à Berlin avec une nouvelle passion: le tatouage. Pour elle, cette forme d’art est d’abord et avant tout un moyen de marquer ou de figer un moment de sa vie, comme c’est le cas avec le dessin. Elle s’intéresse beaucoup à son métier nouvellement découvert – même si, au début, sa mère avait un avis plutôt défavorable.

Mais avec un peu de temps et de recul, cette dernière a remarqué à quel point l’art de sa fille était reconnu et a finalement accepté son activité.

 

Et Tina ne compte pas s’arrêter là ! Elle est en train de lancer sa propre marque de vêtements. Le jeune artiste est également créatrice de mode; elle a même remporté une médaille au Festival international de mode de Hyères (sud de la France), en 2019. Son ambition et son envie de créer sont sans limites; mais pour elle, la liberté est primordiale, il n’y a pas de place pour la pression ! Elle a de beaux projets en tête et écoute surtout son instinct et ses envies. Décidément, Tina a fait un choix: elle vivra au jour le jour, et n’hésitera pas à changer ses plans… après tout, la vie n’est-elle pas pleine de surprises ?

 

Et sa peau?

La peau est quelque chose que Tina connaît très bien. Elle travaille littéralement dessus, en tant qu’artiste tatoueuse. Prendre soin d’elle, la respecter, est un art en soi. Parce que nous n’avons qu’une seule peau, et c’est unique.

 

 

 

ANNA

Navigatrice

Vivre chaque jour au gré du vent et de la marée…

Au milieu des vagues et des embruns, nous avons rencontré Anna, une allemande de 32 ans. Elle rénove le vieux bateau de régate de son père afin qu’elle puisse un jour vivre à bord et consacrer sa vie à la navigation.

 

Ici, elle nous raconte sa vie en mer. Pour elle, dit-elle, naviguer signifie «trouver la paix intérieure, une sorte d’équilibre». Cela signifie également: rechercher une connexion spéciale, voire intime, avec l’environnement marin.

Année après année, elle a choisi d’orienter sa vie vers la mer, vers la liberté. Une vie dictée par son désir de vivre pleinement sa passion et de voir jusqu’où cela la mènerait. Son amour pour la mer lui a été transmis par son père qui était également à l’origine propriétaire du bateau. Elle ne manque jamais une occasion de parler de lui, son mentor, qui lui a appris à naviguer, à aimer la nature et plus généralement (et métaphoriquement) à parler, à tracer sa propre voie.

Une vie aventureuse sur une mer bleu caraïbe peut sembler onirique… Mais Anna nous ramène vite à terre. La vie quotidienne sur un bateau n’est pas facile tous les jours; elle doit régulièrement faire face à des situations stressantes, et dans de tels cas, elle doit être concentrée à 100% si elle veut éviter une catastrophe… Anticiper l’inattendu, être toujours à l’affût, et surtout avoir confiance en elle; les choses vont si vite dans ces moments critiques, tout spécialement quand tout repose sur une seule personne !

Cependant, ce qui la fait rêver et l’aide à oublier ses difficultés, c’est la liberté absolue que son mode de vie lui permet. La liberté de naviguer d’une partie du monde à l’autre, la liberté de se réveiller un matin… et de tout changer. Sur un bateau, dit-elle, il faut apprendre à gérer sa vie différemment. Bien sûr, il y a très peu de place à bord. Il est nécessaire de prendre des dispositions. Mais Anna est convaincue d’une chose: sa vie vaut le coup!

 

Quel impact sur sa peau?

La mer est ce qui fait rêver Anna… Cependant, sa peau a particulièrement besoin de soin pour faire face à toutes les différentes agressions qu’elle subit au quotidien.

Sans rinçage et facile d’utilisation, Sensibio H2O est la solution toute trouvée ! Pratique et fiable avec sa formule et douce pour la peau, et surtout efficace pour éliminer les impuretés dues au vent ou au sel marin !