Dry skin

La peau sèche se définit d'abord par des sensations. La personne ressent sa peau sèche parce qu’elle la perçoit inconfortable, tendue, éventuellement rugueuse, et que l’application d’un produit adapté la soulage. Les symptômes peuvent éventuellement s'accompagner de démangeaisons et de sensations de brûlures.

Le médecin, quant à lui, jugera qu’une peau est sèche sur des critères objectifs : un aspect terne, des signes cliniques épidermiques particuliers de desquamation, de craquelures, parfois d’inflammation et une perte d’élasticité. Les irrégularités de surface de la peau sont d’autant plus importantes qu’elle est sèche.

Les peaux sèches offrent un terrain favorable à l'apparition d'eczéma, en particulier sous forme d'irrégularités de la peau. Elles apparaissent volontiers sur les joues et les bras des enfants ayant une peau sèche systémique (qui fait partie de la dermatite atopique)

Dans la famille des peaux sèches, on peut distinguer plusieurs stades : 

Dry skin
Peau sèche inconfort passager, légers tiraillements, desquamation légère,
Dry skin
Peau très sèche inconfort et tiraillements marqués, desquamation intense,
Scratching - Eczema
Peau très sèche et sensible peau rêche et rugueuse (dartres), légères irritations.

La peau saine est naturellement protégée en surface par le film hydro-lipidique, formé principalement d'eau et de lipides (le sébum).

Imperméable, il protège la peau des agressions extérieures et évite les pertes en eau. Lorsque la couche supérieure de l'épiderme n'est pas bien équilibrée en eau et en lipides, elle ne peut plus jouer efficacement son rôle de barrière et devient inconfortable à des degrés divers, comme expliqué plus haut.

À la différence de la peau déshydratée, la peau sèche ou très sèche est un état chronique généralement dû à un dysfonctionnement d'ordre génétique.

Il s'agit d'un type de peau, comme la peau grasse, mixte, etc.

Mais au-delà de la sécheresse innée (ou constitutionnelle), il existe aussi des états de sécheresse cutanée déclenchés par des facteurs externes :

Water drops
Pollution
facteurs externes climatiques ou environnementaux
Microbiomy
pathologies cutanées ou maladies générales eczéma atopique, psoriasis…
thyroïde, diabète, carences nutritionnelles…
Pills
traitements médicaux

Dry to Very Dry skin

1 / La peau sèche ou très sèche

désigne un type de peau en particulier. C'est un état permanent marqué par des tiraillements sur l'ensemble du visage et du corps causé par une anomalie de la barrière cutanée.

Fine, avec un grain serré et des rougeurs, la peau est en manque d'eau et de lipides.

Dehydrated skin

2/ Le phénomène de peau déshydratée

peut concerner tous les types de peaux à un moment ou à un autre de la vie. C'est un phénomène réversible et passager caractérisé par des tiraillements localisés et ponctuels, dû à une mauvaise fixation et à une perte d'eau. Inconfortable, rugueuse, parfois avec des squames, la peau manque uniquement d'eau. Pour en savoir plus sur la peau déshydratée, voir ici.

Grandmother Mother and a Child

Certaines personnes sont nées avec la peau sèche qui fait partie de leur patrimoine génétique. Il faut aussi comprendre qu'en fonction de l’âge, la peau se modifie : la peau est plus sèche chez l’enfant (sauf chez le nouveau-né mais la perte en eau est à cet âge plus importante), elle devient plus grasse à l’adolescence, redevient plus sèche à l’âge mûr (les glandes sébacées et les glandes sudorales deviennent moins fonctionnelles).

Le vieillissement cutané naturel provoque un amincissement de l'épiderme avec le ralentissement du renouvellement de ses cellules et la couche cornée s'épaissit.

Un dermatologue est la meilleure ressource pour identifier les troubles cutanés, trouver la cause de vos problèmes cutanés et développer un traitement adapté. Veuillez consulter votre dermatologue, votre médecin ou votre pharmacien afin qu'il puisse vous conseiller au mieux sur votre régime cutané personnel.

L'inconfort persistant doit vous amener à consulter votre dermatologue qui saura diagnostiquer une peau sèche ou une peau déshydratée. Si une peau devient sèche de manière nette et brutale, il convient de se poser la question du facteur déclenchant : un changement dans l'environnement (travail en atmosphère différente, activité desséchant la peau comme les bains en piscine, un savon ou un gel douche agressif utilisé après le sport), une maladie interne, un traitement médicamenteux. S’il existe un facteur responsable, il faut le corriger dans la mesure du possible.

Bioderma - dermatological expert

Outre l’inconfort procuré, une peau sèche favorise la pénétration d’agents irritants ou allergisants. Elle favorise également l’apparition ou la pérennisation de certaines pathologies. En ce sens, elle justifie d’être réhydratée. Il convient en premier lieu de boire suffisamment. D’autre part, dans tous les cas, il faut choisir des produits d'hygiène et de soin non agressifs pour la peau : produits de toilette non détergents et si besoin regraissants, produits réhydratants (selon la zone et le degré de sécheresse sous forme de laits, crèmes, baumes, pommades, huiles). Le tout est de réduire l’évaporation de l’eau et la maintenir en quantité suffisante dans l’épiderme, mais aussi de restaurer la barrière cutanée altérée.
Évitez les ambiances surchauffées et confinées des appartements. Essayez de boire 1,5 litre d'eau par jour (sauf contre-indication médicale).

Woman drinking water

Lavez votre visage 1 à 2 fois par jour  avec un nettoyant doux n’altèrera pas la barrière cutanée.

Séchez votre peau par tamponnements délicats sans frotter.

Woman washing her face with water

Matin et soir, après la toilette, appliquez délicatement un soin hydratant et émollient pour calmer les sensations de tiraillement et protéger la peau des agressions extérieures. Pensez à bien nourrir la peau du visage et du corps avec des soins adaptés.

Woman applying cream